26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 06:25

 

 

 

 

LA BD:

 

 

C'est quoi : EXTINCTION PARADE

 

 

C'est de qui : M. Brooks

 

 

La Couv':

 

 

Déja croisé sur le site? Non

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne quoi ?  Max Brooks est connu pour être non seulement le fils de Mel mais également l’auteur de l’inénarrable guide de survie en territoire zombie. C’est véritablement Word War Z néanmoins et sur un sujet similaire qui a permis à l’auteur d’être adoubé par tous les fans de cadavres sur pattes (oubliez le pitoyable film et ruez-vous sur le bouquin qui n’a rien à voir). Par contre le voir s’associer à l’éditeur Avatar Press pour adapter une de ses nouvelles en comics est un peu plus aléatoire tant la maison est réputée pour y parachuter un de ses dessinateurs maison (en l’occurrence ici Raulo Caceres) et napper l’ensemble de tripailles et d’images chocs. C’est donc le pitch qui a attiré mon attention : dans un monde où l’apocalypse zombie menace d’anéantir définitivement la race humaine, que vont devenir les vampires, eux qui ne peuvent se nourrir que de sang? L’idée est intéressante et le traitement l’est également avec un point de vue essentiellement orienté sur les suceurs de sang et en l’occurrence deux sœurs insouciantes, se riant de l’humanité et traversant les décennies comme des enfants livrés à elles-mêmes dans un parc d’attraction. Entre dialogues raffinés, voix off et illustrations en adéquation, tout pourrait être parfait dans le meilleur des « immondes » mais Raulo Caceres, pourtant en grande forme, n’arrive plus à surprendre. La surabondance des scènes gores et craspecs dans un monde définitivement noir et pessimiste peut avoir raison de la patience du lecteur, tout comme la narration, souvent inspirée mais parfois aussi « maladroite ».Il faut également y ajouter que ce tome n’est qu’une très longue introduction permettant de se familiariser essentiellement avec le monde et les coutumes des vampires pour leur survie et que la prise de conscience n’intervient qu’en fin d’ouvrage rendant la conclusion légèrement frustrante dans l’attente d’un second tome. A  noter qu’ il s’agit plus d’une histoire de vampires dans un environnement zombiesque et non l’inverse !

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? THE ENTITY

 

 

 

C'est de Qui  C. Bernstein

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi  Dans un registre âpre et propre à mettre l’auditeur mal à l’aise, Charles Bernstein, prolifique compositeur, n’aura surement pas été reconnu pour ce travail méconnu mais surement l’un de ses plus réussis. En mélangeant l’aspect lumineux des scores de Jerry Goldsmith aux musiques répétitives mais intimidantes de John Carpenter, on peut dès lors se faire une idée sur cette musique synthétique en partie calme mais propre aux sursauts des plus démesurés, à l’instar des deux sœurs vampires découvrant un paysage tapissé de zombies comme a su si bien l’illustrer Raulo Caceres. Bon, certes il peut sembler aujourd’hui un peu daté de par ses sonorités et le choix des instruments choisis. Quant au film de Sydney Fury, il représente un point culminant entre asphyxie et ambiance dérangeante sur un sujet plutôt dur et traumatisant pour le jeune spectateur que j’étais et qui s’en souvient encore. Adéquat pour une  illustration sonore de ce prometteur Extinction Parade dont je n’attends plus que la suite pour l’adouber ou l’oublier.

 

 

-----------------------

 

Une chronique de Jet

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags