18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 06:22

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : RN 83. L’HOTEL.

 

 

C'est de qui :Linck & Volpini  

 

          

La Couv':

 

 

Déjà rencontrés chez B.O BD? Non

 

 

C’est édité par? Les Editions Du Long Bec un lien vers le site :

http://www.editions-du-long-bec.com/index.php/catalogue/8-catalogue/16-rn83-l-hotel.html

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi  Les éditions du Long Bec continuent de diversifier avec réussite leur catalogue en proposant aujourd’hui le premier tome d’une série concept intitulée RN 83. Résolument axé fantastique/paranormal, L’Hôtel (titre de l’album qui ouvre le bal) débute comme un polar nerveux plutôt classique où l’on suit Sandra, une jeune femme qui n’a pas froid aux yeux et qui n’a pas hésité à draguer un flic pourri pour lui piquer la preuve de l’innocence de son frère. Après une course poursuite en bagnoles et un accident entre la belle et deux policiers corrompus, le trio se retrouve dans un bien étrange hôtel. Une atmosphère quasi lynchienne qui contraste avec un style graphique nerveux et très expressif qui n’est pas sans faire penser à certains mangas finissent de faire de ce premier tome une lecture de genre agréable.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? THE WICKER MAN

 

 

C'est de Qui   A. Badalamenti

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi  Puisqu’on parlait de Lynch, invoquons donc l’homme derrière le son de la plupart des films du réal’ à la coupe aérodynamique, Angelo Badalamenti. Aussi à l’aise avec la psychologie torturée d’un Twin Peaks que le romantisme d’un The Edge of Love, le compositeur américain met (qui a dit « gâche » ?!)son savoir faire au service de ce remake improbable d’un film fantastique où Nicholas Cage, plus à une daube près, joue (hum !) un flic à la recherche de sa fille enlevée par une secte. Si le long métrage ne casse pas 3 pates à un canard (c’est un euphémisme) et est devenu culte pour son coté Z inassumé, la partition de Badalamenti se défend bien dans le genre en prenant son auditeur à contre pied, passant d’un suspense latent éthéré à quelque chose de bien plus évocatif, le tout restant très atmosphérique et, malgré l’ajout gradué d’effets et sons électroniques, faisant preuve d’une unité conceptuelle rare chez les compositeurs aujourd’hui. Fort à propos pour aller avec ce premier tome de RN 83.

 

--------------------

 

Une chronique routière de Fab.

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags