18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 16:26

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi :L’ESSAI

 


C'est de qui : N. Debon

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisé chez nous? Oui

 

 

C’est édité chez qui ? Dargaud, un lien vers le site :

http://www.dargaud.com/bd/Diable-de-Gely-Le

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Douce utopie que la vie en communauté sans devoir dépendre d’une autorité quelconque ! C’est une de ces expériences que Nicolas Debon (dont le précédent opus m’avait emballé, les habitués s’en souviennent peut être) retrace dans l’Essai, de son trait qui tend autant vers le dessin jeunesse que l’expressif exalté. Nous sommes au début du siècle dernier et Fortuné Henry, après avoir investi la plus grande partie de son argent dans l’achat d’un terrain, va tenter d’y établir une colonie primale…làs, si les bonnes volontés peuvent venir à bout de tout, les idéaux politiques sont des armes pernicieuses. Un album fort, autant probablement que son sujet, où fond et forme se complètent à merveille malgré leur décalage évident.

 

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? LOCKE

 

 

C'est de Qui ?  D. Hinchliffe

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu dans le coin? Oui

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi  Avant d’aller essayer de faire oublier Mel dans un Mad Max semi-raté (on y reviendra, via sa B.O), Tom Hardy s’était déjà entrainé à faire du film de bagnole. Sauf que dans Locke il ne va pas vite, ne fait rien exploser et n’en prend pas plein la tronche. Du coup la musique de l’ex( ?) Tindersticks est à l’avenant : atmosphérique, planante, mélancolique ou triste, minimaliste et underscored parfois même. Alors, après le problème avec Hinchliffe, nous l’avions vu sur Out of the Furnace ou Winter’s Bone, c’est que ses compos sont un peu toujours pareilles, limite interchangeables d’un film à l’autre. Bon ici c’est un rien plus varié, mais à peine hein. On retiendra, outre l’ambiance triste générale qui annonce la destinée de l’Essai, que le décalage certain d’époque entre la musique et l’action de la BD n’est pas désagréable même si, en effet, parfois c’est assez étrange.

 

 

--------------------

 

 

Une Chronique de Fab

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags