25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 13:45

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi :L’ETRANGE VIE DE NOBODY OWENS

 


C'est de qui : Gaiman, P. C ; Russell & d’autres

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisé dans le coin? Oui.

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt, un lien vers le site :

https://www.editions-delcourt.fr/serie/etrange-vie-de-nobody-owens-01.html

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Quand l’un des dessinateurs les plus doués dans son medium adapte l’un des écrivains les plus doués dans le sien, forcement le résultat fait envie. Phillip Craig Russell, auteur entre autres d’adaptations magnifiques de grands opéras ou de nouvelles d’Oscar Wilde en BD s’attaque ici au roman The Graveyard de Neil Gaiman. Un bébé réussit à échapper au massacre de sa famille et est recueilli par les « habitants » d’un cimetière abandonné. Commence alors pour lui une éducation pas comme les autres mais dont il aura bien besoin au vu de ce que semble être sa destinée. L’œuvre de base est assez déconcertante dans le sens où elle navigue entre deux eaux d’un point de vue du lectorat réellement visé. Certes le pitch et pas mal de scènes semble désigner L’étrange vie de Nobody Owens à un jeune public, mais une histoire qui commence par un multiple assassinat, qui traite de sujets et de thèmes forts, et qui convoque les grandes figures de la littérature de genre, serait peut être plus à même d’être appréciée par des lecteurs plus agés. Malgré tout, Russell et les autres artistes qui illustrent cette première partie (sans gros écarts de style graphique, grâce à la colo et au fait que l’ensemble du « story-board » ait été réalisé par Russell) livrent une copie des plus agréable qui devrait plaire à tout amateur de fantastique qui se respecte.

 

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? INTO THE WOODS (INSTRUMENTAL)

 

 

C'est de Qui ?  S. Sondheim

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi  Adaptation par lui-même (après tout on n’est jamais mieux servi n’est ce pas !) de sa comédie musicale, le film de Rob Marshall reprend la majorité de la musique que Sondheim a écrit pour la pièce. N’ayant vu ni l’un ni l’autre (j’ai une sainte horreur des comédies musicales) je ne m’avancerais pas à émettre une quelconque critique sur l’œuvre. En revanche sa B.O, enfin les parties purement musicales, débarrassées des voix des personnages (Disney a sorti un album des versions instrumentales), m’a plus intéressé. De par son coté contes de fées, même si parfois un brin mièvre, l’ensemble de la partition de Sondheim est très mélodique et fait la part belle aux ambiances, même si un peu plus de passages lugubres ne m’auraient pas dérangés. Une atmosphère de rêverie un rien macabre que je ne réécouterais probablement pas mais qui s’est révélée très en phase avec la version de L’étrange vie de Nobody Owens en bande dessinée. 

 

-----------------

 

Une chronique macabre de Fab

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags