2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 07:15

 

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : L’ECHAPPEE

 


C'est de qui  G Mardon

 

 

La Couv':

 

 

Déjà vu sur B.O BD?  Non

 

 

C’est édité chez qui ? Futuropolis, un lien vers le site :

http://www.futuropolis.fr/fiche_titre.php?id_article=790422

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? On peut estimer être heureux à 50, 75 voire, pour les plus chanceux/réalistes d’entre nous 90%, on a tous pensé à prendre le large un jour, histoire d’aller voir ailleurs si c’est mieux. C’est ce que le héros de L’Echappée va d’ailleurs faire…au sens propre. Sa vie ultra réglée de père de famille/cadre supérieur vieillissant au sein d’une mégapole surchargée de monde, de bruits, de vitesse et de pollution finit par tant lui peser qu’un beau matin il se retrouve au port et embarque à l’aveuglette sur un paquebot en partance vers d’autres horizons… Mais l’album ne s’arrête pas là, et d’une supposée étude sur la liberté et le bonheur, on bascule dans un pseudo récit d’anticipation, notre personnage, survivant au naufrage du paquebot se retrouvant sur une ile peuplée d’habitants béats et lobotomisés…et ce n’est encore pas fini… L’Echappée est un livre hypnotique, changeant de tons en changeant d’univers, passant d’une bichromie à l’autre, et, tour de force de l’album, le tout sans une seule parole, sans un seul texte. Joli tour de force, exercice de style à prendre au second degré, c’est probablement l’une des lectures les plus originales du mois sur B.O BD.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? THE LONELY

 

 

C'est de Qui ? B. Herrmann

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur le site? Beaucoup même

 

 

On peut écouter? Tout entier même:

 

 

 

 

Ca donne Quoi  Episode marquant de la toute première saison de la mythique Quatrième Dimension, The Lonely raconte le destin d’un homme exilé à tort sur une lointaine planète qui va se voir offrir une compagne androïde puis va devoir l’abandonner quand il est gracié. La BD et la B.O du jour partagent peu de thèmes communs et pourtant entre l’ambiance de solitude, l’étrangeté des situations, quelques forts moments de suspense et/ou de romance, et surtout un décalage désuet et irréel, il s’avère qu’ils vont fort bien ensemble. En même temps, c’est le génialissime Bernard Herrmann qui faisait là ses premières armes, expérimentant à tout va que ce soit au niveau de la composition des morceaux que de l’instrumentation utilisée (vibraphone, xylophone, et j'en passe). En substance tout ce qui fera la renommée du maestro est bel et bien présent dans ces premières armes et le résultat est bien plus abouti qu’il n’y parait.

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags