26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 07:19

 

 

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : HERAKLES. TOME 3.

 

 

C'est de qui : E. Cour

 

 

La Couv':

 

 

Déja lu chez nous? Oui, sur les deux tomes précédents.

 

 

  • Celle du second, avec une interview "Musique et BD" de l'auteur:

http://bobd.over-blog.com/2014/04/12-travaux-seconde-partie-herakles-tome-2-vs-20-000-leagues-under-the-sea.html

 

 

 

C’est édité chez qui ? Akileos, un lien vers le site :

http://www.akileos.com/

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi  Nous voici donc arrivés à la fin de l'épopée du héros, les 12 Travaux sont terminés et, las de lutter avec les Dieux Herakles obtempère et devient l'esclave d'Ompale pour 3 années. Une période durant laquelle il connaît même un certain bonheur avant de repartir essayer de (se) prouver qu'il est bien un être supérieur en entamant une guerre sanglante contre les rois grecs... Toujours dans un esprit furieusement décalé que ce soit dans les dialogues anachroniques ou le graphisme original hachuré et chaotique , Édouard Cour termine sa relecture réjouissante du mythe et livre au final un triptyque aussi abouti qu'indispensable.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? URSUS NELLA VALLE DEI LEONI

 

 

C'est de Qui   R. Ortolani

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur B.O BD? Pas sur

 

 

On peut écouter? Dans un extrait naturaliste sympathique:

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi  Ah, la grande époque du film de gladiateurs à la Cinecitta ! Cheap au possible, réalisé avec autant de moyens qu’une bande annonce hollywoodienne et suranné avant même d’être sorti. Tout un programme ! (et encore je suis sur qu’il y en a ici qui regarde tout ça avec un plaisir coupable). Bref pour ce Maciste (oui Ursus c’est Maciste, me demandez pas hein, je traduis pas les titres de film italien) c’est l’encore tout jeune Riz Ortolani, alors au début de sa carrière, qui est en charge de mettre tout ça en musique pour  un orchestre symphonique. Outre un thème héroïque joué aux cors, les pistes alternent entre action débridée voire violente  et aura mystérieuse, un brin de romance et l’affaire est faite. Une B.O bien plus classe que son film et très agréable avec cette conclusion hautement épique de Héraklès.  

 

 

--------------------------

 

Une chronique antique de Fab

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags