9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 16:42

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : MEN OF WRATH

 

 

C'est de qui : Aaron & Garney

 

 

La Couv':

 

 

Déjà croisé dans le coin?  Oui pour le scénariste.

 

 

C’est édité chez qui ? Urban, un lien vers le site :

http://www.urban-comics.com/men-of-wrath/

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? La BD Noire américaine nous a, au fil des décennies,  habitués à une violence soutenue, stylisée, omniprésente…souvent gratuite…mais souvent aussi…cantonnée. C’est en général, chez Vertigo ou Dark Horse que l’on retrouvait des récits coups de poings dans la gueule, bruts de décoffrage et où la frontière entre « bons et méchants » se fait floue. C’est aujourd’hui chez Marvel (et chez Urban pour la VF) que s’installe cette violence avec la nouvelle mini série de Jason Aaron. A mi chemin entre Sin City et Scalped, même si il lui manque la stylisation graphique de la première et la profondeur scénaristique de la seconde, Men Of Wrath est une histoire de famille, une dynastie frappée par le malheur où la violence est le gène dominant depuis des générations. Mais la lignée va peut être s’arrêter là, Ira Rath (notez le jeu de mots sur « wrath » qui se traduit par colère), tueur à gages impitoyable et redouté, atteint d’un cancer, est embauché pour ce qui sera peut être son dernier contrat : abattre son propre fils. D’aucuns trouveront la série un brin gratuite, trop noire…mais le talent de scénariste d’Aaron, si pas aussi poussé que sur le Scalped sus-cité fait toute la différence. Certes ce n’est pas un comics tout public, mais les amateurs du genre apprécieront !

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? A HISTORY OF VIOLENCE

 

 

C'est de Qui ? H. Shore

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur le site ? Fort souvent oui.

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi  History of Violence, adapté d’un comics très recommandable, est une nouvelle collaboration entre Cronenberg et Shore. Tout comme le scénario, les premiers moments/morceaux sont calmes et discrets, mais rapidement le ton monte avec l’angoisse et la tension. Shore, habitué aux thrillers, qu’ils soient psychologiques ou non, maitrise le sujet avec brio, et l’ensemble ne sonne jamais attendu.  Sur des modes essentiellement mineurs, il traduit le malaise du personnage principal en jouant sur la dualité des deux principaux instruments solistes : la trompette et la flute alto. Plein de symbolique, très texturée, sa B.O prouve encore une fois l’intelligence musicale du compositeur et amène un décalage intéressant à la violence très graphique de ce Men Of Wrath.

 

 

----------------------

Une chronique en colère de Fab

 

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags