27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 08:19

 

Pour ce second article de notre nouveau cycle, un article "de fond" (hum!), la chronique, un peu plus longue que d'habitude, d'une série marquante ces dernières années dans le monde du comics.

 

 

 

                                                                        LA BD:

 

 


C'est quoi : LOCKE AND KEY

 


C'est de qui  Hill et Rodriguez

 

 

Une Couv':

 

 

Déjà vu sur B.O BD?  Non

 

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Fut un temps, à la sortie d’un nouveau Thorgal, je m’amusais à reprendre les précédents afin de relire toute la saga…puis le nombre croissant de volumes et déclin de l’intérêt de ceux-ci aidant, j’ai abandonné le principe. En Franco-Belge maintenant je m’en tiens essentiellement à relire les deux premiers tomes d'une trilogie quand sort le dernier. Mais chez nos cousins d’Outre Atlantique, le rythme n’est pas le même, les séries se déclinent par épisodes mensuels et peuvent s’étaler dans le temps assez longtemps. Et, à moins d’arc bien définis, il est des fois assez pénible de tout se remémorer. Ou alors, on attend que la série soit finie et on se lance. C’est donc ce que j’ai fait pour Locke and Key (tout ce baratin pour en arriver là hein !). Alors qu’à l’époque de la sortie du 1° tpb je n’avais pas été plus qu’emballé, la lecture de l’histoire dans sa globalité m’a fait revoir mon jugement. TPB avalés en 5 jours, et un grand plaisir de lecture que ce soit sur le fond comme la forme. Pour faire court (hum oui bon d’accord), Locke And Key nous narre l’histoire d’une fratrie (2 garçons et une fille) dont le père est assassiné  sauvagement par un jeune désaxé et qui vont se réfugier avec leur mère, devenue alcoolique (ouais c’est gai !) dans le manoir famillial, joliment appelé Lovecraft (déjà ils auraient du se douter que y avait un soucis). La demeure antique va se révéler pleine de secrets, notamment grâce à de multiples clés aux pouvoirs parfois hallucinants, que toute la lignée de la famille a eu à subir. Je ne vous en dis pas plus, sachez juste que, niveau narration c’est très réussi, avec des idées toutes les 3 pages, pas mal de références à des choses aussi différentes que réjouissantes et, pour parfaire le tableau, une partie graphique superbe (hormis les yeux des personnages, un peu trop semblables à mon goût). Bon, la série n’est pas exempte de défauts : parfois ça va trop vite, d’autres pas assez…malgré le temps passé avec eux on a parfois du mal à s’attacher aux protagonistes et, dernier bémol, le Deus Ex machina que représente les clés annihile parfois l’intérêt de l’intrigue. Néanmoins, si vous aimez le fantastique, l’humour noir, les histoires référencées et les comics original qui sort des sentiers battus, n’hésitez pas à tenter l’aventure Locke And Key.

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? ABRE LOS OJOS

 

 

C'est de Qui ?  A. Amenabar et M. Marin

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous? non

 

 

 On peut écouter? Dans un extrait

 

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi  Si vous n’avez vu que le pâle et dispensable remake avec Tom le Scientologue d’Ouvre les Yeux (Vanilla Sky pour ne pas le nommer), il vous faut remédier à ce manque. Si vous ne me croyez pas sur parole (et vous auriez raison), n’hésitez pas à écouter la B.O du film d’Amenabar, également responsable de la musique d’ailleurs, en collaboration avec Marin. Intimement liée à la trame et à l’ambiance du scénario – en grande partie écrit en pensant à la musique qui allait l’accompagner- la B.O est au moins aussi originale, faisant un emploi de l’orchestre symphonique subtil et raisonné, insistant sur les possibilités dramatiques et lyriques des cordes notamment. Après, il est vrai qu’elle date de la fin des années 90 et n’entre pas dans un carcan/cahier de charges qui parlerait à un auditeur lambda. Néanmoins, sa force d’évocation de l’étrange et du suspense subtil teintée de mélancolie est bien présente et d’une grande efficacité avec la saga Locke and Key.

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags