6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 16:09

 

 

 

LA BD:

 

 

C'est quoi : VIDOCQ. LE SUICIDE DE NOTRE DAME

 

 

C'est de qui : Nolane & Banovic

 

 

La Couv':

 

 

Déja croisé chez B.O BD? Le scénariste oui.

 

 

C’est édité chez qui ? Soleil, un lien vers leur site :

http://soleilprod.com/album/3009/s%C3%A9rie/VIDOCQ/titre/Le+Suicid%C3%A9+de+Notre-Dame

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi  Si, dans l’inconscient collectif, on a une vague idée de qui est Vidocq, on sait finalement assez peu sur le personnage en lui-même. Figure haute en couleur, bagnard roi de l’évasion qui finira par « passer dans le camp adverse » en devenant indicateur puis carrément chef de service pour la police française, Vidocq a de quoi intéresser nos scénaristes. Nolane en fait (de nouveau, après Alchimie déjà chez Soleil) le principal protagoniste de sa nouvelle série, à laquelle le personnage donne son titre ; Vidocq est déjà à la tête de la Sureté et, sur cette première enquête, doit élucider un bien étrange cas de suicide qui sent l’arnaque et l’usurpation d’identité. Bien ancré dans l’époque grâce à l’emploi de termes désuets, faisant office d’introduction des protagonistes via une intrigue certes simple mais bien huilée, bénéficiant d’un trait semi réaliste aux détails soignés, ce Suicidé de Notre Dame est une lecture agréable et l’on espère que la série prendra de l’ampleur par la suite.

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? CORRIDOR OF MIRRORS

 

 

C'est de Qui   G. Auric

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous?  Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

 

Ca donne Quoi : En 1948, alors que le Dr No ne pointera pas son nez dans la carrière de Terence Young avant une quinzaine d’années, ce dernier expérimente au cinéma dans la lignée des Grémillon et Cocteau outre-manche. Un film psychologique assez noir, très soigné visuellement et dont la musique est signée  Auric (qui a composé deux ans auparavant le magnifique score de la Belle et la Bête de…Cocteau). De par sa formation classique solide et son immense culture musicale, Auric est capable de magnifier les images des films pour lesquels il écrit en prenant souvent son auditeur au dépourvu de la plus agréable des façons. Contrepoint et mélodies décalées sont le point fort de la partition de Corridor of Mirrors qui, si elle manque peut-être de punch par moments avec ce premier volet des aventures de Vidocq, lui apporte une atmosphère très particulière.

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags