22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 08:52

 

 

 

LA BD:

 

 


C'est quoi : SAUVAGE

 


C'est de qui : J.D Morvan, A. Bévière & G.Hersent

 

 

La Couv':

 

 

Déjà lu sur B.O BD?  Oui pour Morvan

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt, un lien vers le site :

http://www.editions-delcourt.fr/catalogue/bd/sauvage

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi ? Où l’on retrouve J.D Morvan, à des lieues de ce sur quoi on a pu le croiser chez nous. En effet, entre une version animalière de Sherlock Holmes, la bio de Jean Jaurès et cette évocation de la destinée d’une « sauvage » du XVIII° siècle, l’écart est grand. Pourtant la qualité est toujours au rendez-vous. On découvre avec étonnement la vie de Marie Angélique Le Blanc qui va passer d’une tribu inuit aux cercles proches de la noblesse parisienne en l’espace d’une vie bien remplie en aventures et en drames. Sur cet album généreux (plus de 200 pages complétées d’un dossier sur le personnage), le scénariste est accompagné de Aurélie Bévière au scénario et de Gaëlle Hersent dont le dessin, inspiré ici par les peintres de l’époque, garde néanmoins un coté « jeunesse » pas inintéressant sur ce thème. Ils donnent leur version, fortement documentée, de l’existence d’un personnage hors du commun s’il en est.

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

 

C'est Quoi ? FEDORA

 

 

C'est de Qui ?  M. Rozsa

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu chez nous? Si vous ne connaissez pas la réponse à cette question c’est que vous êtes nouveau venu dans le coin…

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi  Si Morvan excelle dans le grand écart, c’est une pratique dont B.O BD s’est également fait une spécialité. Sur la fin de leurs carrières, les deux géants hollywoodiens que sont Rozsa et Billy Wilder se retrouvent pour ce film qui ressemble de loin à un remake du mythique Sunset Boulevard, déjà de Wilder (mais dont le magnifique score –utilisé dans ces pages il y a longtemps déjà- était assuré par Waxman). La collaboration ne se terminera pas pour le mieux puisque Wilder (dont ce sera l’avant dernier long métrage avant sa mort) pris par le temps, pressa Rozsa et choisit de tailler dans le vif d’une partition pourtant superbe et soignée qui, si elle comporte beaucoup de « tics » du maestro (que l’on retrouve fort souvent dans sa discographie mais qui ne sont pourtant jamais des redites), est un vibrant hommage à l’age d’or Hollywoodien. C'est dans sa version complète qu'on la retrouve ici. Romantisme, suspense lyrique, mélodies symphoniques…un vrai panaché d’ambiances et de genres qui, pour illustrer l’existence chaotique de notre « sauvage », est tout désigné.

Partager cet article

Repost 0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags