19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 06:55

 

 

LA BD:

 

 

 

C'est quoi : PINOCCHIO

 

 

C'est de qui : Chauvel et Mc Burnie

 

 

La Couv':

 

 

 

Déja croisé sur B.O BD? Oui, les deux.

 

 

C’est édité chez qui ? Delcourt, un lien vers leur site :

http://www.editions-delcourt.fr/catalogue/bd/pinocchio

 

Une planche:

 

 

Ca donne Quoi  Parce qu'il en faut pour tous les goûts, nous inaugurons un cycle "jeunesse" sur B.O BD.  Je ne vous ferai pas l’affront de vous raconter l’intrigue de Pinocchio, à moins que vous n’ayez grandi dans une yourte ouzbeque, vous avez forcement lu, entendu ou vu une version du conte de Collodi. C’est le texte d’origine, assez éloigné (et c’est tant mieux) du long métrage de Disney devenu un peu trop emblématique, que David Chauvel a décidé de reprendre dans cet album. L’excellente idée du scénariste (et de directeur de collection entre autres) est de s’être acoquiné avec Tim McBurnie, dessinateur au style très personnel, dynamique et détaillé, certes cartoony mais (s’il faut faire une comparaison) plus influencé Manga que Mickey. Leur version donne une nouvelle jeunesse à une histoire pourtant archi-connue. Certes on pourra reprocher quelques ellipses abruptes dans la narration, mais la lecture n’en n’est pas (trop) gênée. Et, évidemment, c’est un album qui plaira autant aux parents qu’aux enfants (j’ai fait l’expérience en live avec ma fille –bientôt 6 ans- qui s’est régalé !).

 

 

 

 

LA MUSIQUE

 

 

 

C'est Quoi ? LA CITE DES ENFANTS PERDUS

 

 

C'est de Qui  A.Badalamenti

 

 

La couv' 

 

 

Déjà entendu sur le site? Oui

 

 

On peut écouter?

 

 

 

 

Ca donne Quoi : Voici le compositeur attitré de David Lynch à des lieues de ce qu’il nous a habitué…et encore… Pour mettre en musique ce film poétique et onirique de Jeunet, Badalamenti utilise des instruments inhabituels comme une orgue de barbarie, un accordéon, un vibraphone ou encore une harpe, qui viennent se poser avec une étrange mélancolie sur les nappes de cordes de l’Orchestre de Prague. Mélancolie où se cachent une certaine noirceur, un soupçon de fantastique et pas mal d’humour noir, scandés sur des rythmiques changeantes et inventives. L’ensemble est au moins aussi original que le film (et plus réussi dirai-je) et fais un accompagnement de qualité à une BD qui n’en manque pas et à laquelle elle procure une ambiance faussement enfantine.

Partager cet article

Repost0
bobd

Présentation

  • : Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • Conseils d'écoutes musicales pour Bandes Dessinées
  • : "...ces illustrations sonores. On apprend toujours quelque chose avec elles. Y compris sur des œuvres qu'on a soi-même écrites." Serge Lehman. (La Brigade Chimérique, Metropolis, L'Homme Truqué)
  • Contact

Rechercher

Tags